Accoucher son placenta: Une délivrance 100% libre

Dernièrement j’étais à une naissance libre. Une naissance telle que prévue dans la nature, simple et inclue dans le quotidien. Je suis arrivée, souriante et heureuse d’être là. Il faisait beau, la lumière du jour chantait la naissance imminente. J’ai dit oui au café qu’on m’a offert et j’ai installé mon matériel…

Pendant que les contractions venaient et partaient, on a parlé un peu, on cherchait des noms…

Évidemment, ils ne savaient pas le sexe !

Alors on a fait nos paris.

« Moi je pense que c’est un gars.  »
« Moi aussi!  »
« Tout le monde pense que c’est un gars, mais moi je crois que c’est une fille. »

Je prenais des photos.
Comme je le fais souvent aux naissances.
Parce qu’il n’y a souvent que très peu de choses à faire dans une naissance libre et consciente, j’offre souvent de « documenter »  en images.
Souvent les gens disent oui, alors je deviens « l’archiviste » du miracle en cours.
Ça tombait bien parce que l’accouchement avait lieu un mercredi, le seul jour dans la semaine où ma coéquipière et moi sommes de garde ensemble. Du coup, le couple avait leur deux sages-femmes attitrées… le scénario idéal quoi !

J’ai aussi fais des vidéos et au final, comme j’aime bien m’amuser avec iMovie, je leur ai fait un super montage !

Entourée de branches de sapin, portée par le bruit du tambour, les chants et les plumes, une femme a accouché et un bébé est né.

En tout, on a utilisé que deux petits gants, que j’ai mis pour me protéger un peu au moment des empreintes de placenta. Une paire de gants,  seul déchet de cet accouchement libre.

Tel qu’elle le souhaitait, la mère a attrapé son bébé et sorti son placenta elle-même.

On a écouté le coeur quelques fois, au foetoscope.
C’était une grossesse intuitive, sans test et sans ultrasons. Dans la confiance absolue et l’accueil de la vie, comme elle se présente.

Dans sa communauté, cette femme et sa famille en inspirent plus d’un!  À travers les grossesses de plus en plus intuitives, et les naissances de plus en plus libres, cette femme est devenue une ambassadrice de l’accouchement naturel. Un rôle qu’on ne choisit pas, mais qui s’impose naturellement à mesure que la famille s’agrandit. Depuis que le monde est monde les femmes s’inspirent entres-elles en partageant leurs naissances, leurs expériences.

Alors qu’une majorité de femmes se font peur avec leurs histoires d’accouchements traumatiques, d’autres s’inspirent en partageant des récits de naissances libres et assumées.

C’était une petite fille finalement.

Aujourd’hui, quand on se faisait la bise (jusqu’au prochain bébé !), cette femme m’a donné la permission de partager les images de sa délivrance 100% libre. Un don de son intimité familiale pour inspirer la confiance de l’enfantement.

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, essayer par ici!

Je suis bénie d’avoir la chance de témoigner d’aussi belles naissances…

 

Leave a Reply 4 comments