Category Archives for "Le nouveau paradigme"

3

La quiétude : cette étape méconnue de l’accouchement

Par Cynthia la doula, collaboration spéciale

Quand l’envie de pousser n’est pas là!

Depuis plusieurs heures, Marie accueille ses contractions les unes après les autres, son bébé naîtra bientôt. Lorsque l’intensité d’une contraction s’estompe, Marie retourne au pays des songes et du bien-être : l’endorphine est une drogue naturelle puissante. Après de nombreuses heures de travail actif, alors que le col de son utérus s’ouvrait continuellement et que son vagin se modifiait merveilleusement pour devenir souple et élastique, alors que l’étape de la poussée était si proche, les contractions ont cessé.

Lire la suite

Bilan 2017 pour le monde des naissances

Au moment où j’écris ces mots, 2017 est derrière nous et 2018 brille de ses mille promesses.  Avant de plonger dans cette nouvelle année et tous les projets qu’elle nous inspire, j’ai eu envie de faire un bilan de ce que 2017 a apporté de positif dans le monde des naissances.

Évidemment, j’aurais pu choisir de dénoncer tous les non-sens qui persistent dans les unités d’obstétriques de ce monde, comme la hausse constate des césariennes, l’utilisation pandémique de l’épidural, ou encore le fait qu’on coupe encore le cordon du bébé avant que le placenta soit sorti, mais je n’avais pas envie d’aller dans cette direction.

Lire la suite

Un nouveau langage pour la naissance

Il y a urgence de changer les mots pour parler et penser la naissance. Il y a urgence non pas par caprice de quelques femmes « originales » qui veulent accoucher autrement que la moyenne du monde de l’ère moderne, mais bien pour la survie de notre espèce.

Comment se fait-il que deux cent mille ans plus tard, l’Homo Sapiens moderne ait perdu (à ce point) ses convictions dans la capacité de la femme à enfanter ? Jamais dans l’histoire on a autant douté du geste le plus primal du monde : l’enfantement .

Lire la suite

4

Accoucher dans le vortex de la naissance.

Accoucher dans un vortex

L’accouchement est le processus par lequel l’humain se reproduit. L’homme et la femme s’unissent, quand celle-ci est fertile, et la femme s’occupe du reste. S’en suit une grossesse de plus ou moins dix lunes, au bout de laquelle la femme enfante, telle une déesse. C’est un processus fiable et sécuritaire, et ce n’est pas d’être naïf que d’y croire. En fait, l’humain a probablement commencé à douter de l’accouchement, quand il a oublié que l’enfantement se vit dans le vortex de la naissance. Un vortex vieux de plusieurs millions d’années.

Lire la suite